Prévention COVID-19
Risques aérosols : les meilleures pratiques
pour réduire les contaminations

L'aération, la ventilation, la mesure du CO2 et l'installation de purificateurs d'air sont recommandés par plusieurs entités ou organismes en France et à l'étranger pour combattre notamment les virus se diffusant dans l'air. Voir à ce sujet, la rubrique Textes et Articles.

Ce site est le résultat d'une démarche collaborative impliquant plusieurs personnes et groupes de travail issus du monde académique, de la santé et de la société civile,
voir la rubrique contacts

Le risque aérosol et la mesure du CO2


Les aérosols sont des micro-gouttelettes, potentiellement chargées en virus. Ils se diffusent et restent en suspension dans l'air d'une pièce pendant plusieurs heures si l'on ne renouvelle pas l'air. C'est un mode important de contamination de la COVID-19. Renouveler l'air d'un local par un moyen mécanique (ventilation) ou naturellement (aération) est l'un des moyens les plus efficaces de diminuer ce type de contamination. En l'absence de filtration de type HEPA, le taux CO2 est alors un bon indicateur du taux de confinement du local.


Diffusion des aérosols

Mesure du CO2

Aération d'un local

Pour réaliser ces aérations, les seuils à considérer ou à surveiller sont alors :

  • Taux CO2 ~ 410 ppm : c'est le taux moyen mesuré en extérieur, hors épisodes de pollution; plus on s'en approche dans un local, mieux c'est car c'est le signe qu'un renouvellement de l'air est réalisé. A l'inverse, dans un lieu confiné, sans un renouvellement suffisant de l'air, le risque de contamination par aérosols augmente rapidement et l'augmentation du taux de CO2 dans le local en rend compte.
  • Taux CO2 < 600 ppm : ce taux est une recommandation de nombreux scientifiques pour lutter contre la COVID-19 dans les lieux de restauration où le port du masque n'est pas possible. Vous pouvez télécharger les consignes d'aération mises en place dans les cantines de Nantes Métropole au format PDF ou au format éditable ODT pour les adapter à votre situation.
  • Taux CO2 < 800 ppm : ce taux est une recommandation de nombreux scientifiques pour lutter contre la COVID-19 dans les lieux où le port du masque est possible et requis.
  • Taux CO2 < 960 ppm : correspond à une qualite d'air excellente selon la norme NF EN16798-1:2019
  • Taux CO2 < 1210 ppm : correspond à une qualite d'air bonne selon la norme NF EN16798-1:2019
  • Taux CO2 > 1500 ppm : correspond à un seuil d'action immédiate, préconisé par le Haut Conseil de la Santé Publique
  • Taux CO2 < 1760 ppm : correspond à une qualite d'air modérée selon la norme NF EN16798-1:2019
  • Taux CO2 > 1760 ppm : correspond à une qualite d'air faible selon la norme NF EN16798-1:2019
Attention, ces seuils sont valables pour un taux de CO2 mesuré en extérieur d'environ 410 ppm qui sert de référence. Ce taux peut atteindre, notamment lors d'épisodes de pollution, jusqu'à 500 ppm voire au-delà. Dans ces cas, il convient d'ajuster les seuils à surveiller à l'augmentation constatée du taux en extérieur. Par exemple, si le taux de CO2 mesuré en extérieur est de 510 ppm, il faut ajouter 100 ppm (= 510 ppm - 410 ppm) à tous les seuils proposés ci-dessus.



Mesure chez un traiteur

Dans une salle de spectacle

A l'hopital

Utilisation nomade

Outils, guides et fiches pratiques pour l'aération et la mesure du CO2

Ces documents proposent des synthèses que nous pensons simples, visuelles, pédagogiques pour sensibiliser et expliquer l'impact de l'aération des locaux et de la mesure du CO2 dans les espaces clos accueillant du public, afin de lutter activement contre la COVID-19.


Un ensemble de fiches pratiques sur le risque aérosol, l'aération et la mesure du CO2. A afficher ou à distribuer dans vos établissements

Une très bellle et utile affiche réalisée par la graphiste @TAtterre

Très belle affiche qui reprend les codes de la BD

Pour les cantines : consignes d'aération proposée par Nantes Métropole. Le document existe aussi au format ODT éditable



Théorie et pratique de la mesure du CO2 : une synthèse très claire des principaux éléments à connaitre pour comprendre comment la mesure du CO2 permet de mieux aérer. Par @Saiyanbio.

Simulez l'élévation du taux de CO2 dans votre local en saisissant ses caractéristiques et découvrez les fréquences d'aération recommandées

Calculez le montant des investissements nécessaires à la sécurisation des écoles par l'amélioration de la qualité de l'air intérieur.



Comparez le modèle physique d'élévation du taux de CO2 dans un lieu clos aux relevés réalisés par un capteur CO2; c'est l'activité pédagogique proposé par des enseignants-chercheurs dans un article du bulletin des enseignants de physique-chimie.

Activité pédagogique pour le cycle 3 (CM1-CM2-6ème)


Informations pour les mairies


 

Un guide de sensibilisation pour les maires, les municipalités et les élus locaux

Guide de l'AMF pour l'achat de capteurs de CO2

Guide de l'AMF 62 pour l'achat de capteurs de CO2


Quelques infographies concernant la qualité de l'air


 

Acquérir un détecteur de CO2 - Notre guide d'achat

Nous vous proposons ci-dessous une sélection de détecteurs de CO2 que nous pensons fiables. Cette sélection a notamment été réalisée par Alexandre Gensollen et Pascal Morenton au fil de leurs travaux et consolidée par de nombreux échanges avec des utilisateurs de tels produits. Vous pouvez consulter la grille d'évaluation des détecteurs CO2 que nous utilisons. Nous n'avons aucun lien d'intérêt avec les fabricants ou distributeurs des produits cités.

Du fait de nos moyens limités pour conduire les tests, ces informations ne sont données qu'à titre indicatif. Elles ne sauraient remplacer l'avis d'un professionnel de la métrologie du CO2 ou d'un organisme de certification agréé. Les caractéristiques techniques mentionnées, notamment la précision, sont celles indiquées par le fabricant.

Nous avons fait le choix de ne présenter qu'une sélection très restreinte de modèles. Cette liste évolue en fonction des disponibilités et des tests que nous réalisons régulièrement pour évaluer la qualité de certaines déclinaisons. Sur certains sites marchands (Amazon, Aliexpress...), certains modèles peuvent apparaitre sous plusieurs marques sans garantie que leurs caractéristiques soient identiques. Par ailleurs, de nombreux modèles sont proposés entre 20 et 60 €. La plupart d'entre eux ne sont absolument pas fiables et renvoient des mesures tout à fait erronnées (voir ci-dessous). Ci-dessous, nous vous proposons des guides pour le choix d'un détecteur fiable et pour son bon étalonnage et une sélection de produits qui ont retenu notre attention.

Remarque : dans le domaine de la métrologie (la science de la mesure), on parle plus volontiers de fidélité, de justesse et d'exactitude d'un dispositif de mesure. Nous avons préféré utiliser le mot de "précision" qui est sans doute plus connu de tous.
 



Nous recommandons les modèles suivants

Nous rappelons qu'un détecteur fiable doit posséder un capteur de CO2 de type NDIR (non dispersive infra-red) et doit pouvoir être étalonné par l'utilisateur. Ci-dessous, une sélection de prduits de qualité pour réaliser une mesure du taux de CO2 avec une précision raisonnable.
 

Un premier prix


UNIT-T A37 (REICHELT ~87 €)
UNIT-T A37 (CONRAD ~150 €)

Notre avis : Produit de qualité d'origine chinoise. Produit non connecté; la documentation est parfois difficile à lire ou interpréter (préférer la version électronique). Bien veiller à l'étalonnage. Autonomie de la batterie limitée. Produit plutôt destiné à être branché sur une prise USB.

Précision à 800 ppm : 710 min / 890 max

Test : réalisé par nousaerons.fr
 

Le meilleur rapport qualité-prix


ARANET4 Home (~ 220 €)

Notre avis : Produit européen, choisi et plébiscité par de nombreux utilisateurs. Une valeur sûre et une livraison rapide effectuée entre 7 et 10 jours. Une connexion bluetooth permet de consulter un historique des mesures sur un smartphone. Alimentation par piles avec une très grande autonomie. Utilisation nomade possible. Produit distribué en France par, entre autres :
ES-FRANCE / TH-INDUSTRIE / SES-AUTOMATION

Précision à 800 ppm : : 726 min / 874 max

Test : réalisé par nousaerons.fr
 

Une solution connue des collectivités


CLASS'AIR (à partir de 300 €)

Notre avis : Produit français destiné à un usage en milieu scolaire. Le système est étalonné en usine (certificat livré avec l'appareil). Référencé dans le guide "Ecolair" de l'ADEME et déjà déployé dans de nombreux établissements scolaires. Produit utilisable en poste fixe ou de façon nomade.

Précision annoncée à 800 ppm : 726 min / 874 max

Test : réalisé par nousaerons.fr
 


Pour la mesure du CO2, nous déconseillons vivement les détecteurs de COV

Certains détecteurs de CO2 (qui le revendiquent du moins), qui sont souvent les moins chers (< 60 €), sont basés sur la mesure des Composés Organiques Volatiles (COV) pour en déduire, par calcul, un taux de CO2 équivalent (ou eCO2). De nombreux tests ont montré que ces détecteurs ne sont absolument pas fiables et renvoient des mesures du CO2 erronnées voire fantaisistes. L'achat de tels modèles pour mesurer le CO2 n'est pas utile et peut amener à de mauvais diagnostics sur l'état de confinement d'un local. Nous déconseillons vivement leur utilisation dans ce cas.
 


Ceci n'est pas un détecteur de CO2
 


Ceci n'est pas un détecteur de CO2
 


Ceci n'est pas un détecteur de CO2
 


Nous recommandons ces modèles connectés

Dans cette section, nous présentons des détecteurs connectés via le WIFI ou les protocoles LORA ou SIGFOX permettant le déploiement d'une flotte de détecteurs dans un établissement et leur gestion centralisée via une interface web. Ces capteurs sont moins grand public que les capteurs présentés ci-dessus car demandant une déclaration dans un réseau et le réglage, parfois, de certains paramètres, notamment les seuils d'alerte, via une interface web. Un accompagnement du fabricant ou du distributeur est le bienvenu sinon souhaitable pour la prise en main des solutions. A noter qu'un abonnement web est souvent nécessaire pour accéder aux données (quelques € par mois).

La meilleure solution connectée testée


DomNexx (~ 360 €)


Notre avis : Produit conçu et fabriqué en France, fonctionnant sur piles et disposant d'un feu tricolore et d'une connectivité LORA permettant la consultation des mesures via un interface web très simple et intuitive. Le détecteur mesure aussi les COV, ce qui est un plus. La mise en oeuvre du produit est extrêmement simple.

Précision à 800 ppm : 726 min / 874 max

Test : réalisé par nousaerons.fr / compte-rendu
 

 


ARANET4 PRO  (~ 270 € + achat d'une base)


Notre avis : Déclinaison connectée du détecteur bien connu et apprécié "ARANET4 Home" (voir ci-dessus). Nécessite l'achat et l'installation sur le site d'une base (~ 540 €) qui permet de communiquer avec jusqu'à 100 capteurs.

Précision à 800 ppm : 726 min / 874 max

Test : réalisé par nousaerons.fr
 

 


TESTO 160 IAQ (~ 600 €)

Notre avis : Produit calibré en usine (certificat livré avec l'appareil), avec connectivité WIFI et tableau de bord disponible sans surcout sur le "cloud". Permet un déploiement rapide de plusieurs capteurs dans un établissement.

Précision annoncée à 800 ppm : 726 min / 874 max (sur secteur) ou 676 min /924 max (sur batteries)

Test : réalisé par nousaerons.fr
 


Enfin, nous signalons aussi ces autres modèles




WERMA (~ 400 €)

Notre avis : Ce produit, qui n'a a pas été testé par nousaerons.fr, semble intéressant pour de grands locaux, salles de réunions, etc. Le capteur est du type NDIR (indiqué dans la F.A.Q.), le premier seuil détecté est 800ppm avec un étalonnage manuel possible.

Précision annoncée : non indiquée

Test : non testé par nousaerons.fr
 

Pour les "geeks"


AIRMASTER (~200 €)

Notre avis : un détecteur polyvalent qui mesure le CO2, les particules fines 2.5 et 10, les TVOC et les HCHO. Les composants sont de qualité et le produit possède toutes les fonctions attendues. Mais la construction est minimaliste sans réel boitier et il est donc plutôt destinée à un usage expérimental et précautionneux. Il faudra ainsi veiller à ce que les capteurs restent bien enfichés dans la carte électronique !

Précision annoncée : 725 min / 875 max

Test : réalisé par nousaerons.fr
 

Un produit façon "maker"


CO2.CLICK Modèle C (200 $CAD/140 €)

Notre avis : Un produit québecquois dans l'esprit "Maker" fabriqué en petite série avec des composants standards et un boitier prototypé.

Les + du produit :
  • Capteur NDIR de grande qualité (SENSIRION SCD30)
  • Grande facilité d'utilisation
  • Connectivité via le WIFI avec tableau de bord web intuitif et complet proposé par le fabricant
  • Alimentation par une prise USB-C
  • Dispose d'une batterie (autonomie de quelques heures)
  • Grande écoute et réactivité du fabricant
Les - du produit :
  • Ce n'est pas à proprement parler un produit "industriel" mais un produit "artisanal" réalisé en très petite série; cela peut constituer un avantage ou un inconvénient en fonction de ce que l'on attend du produit; on pourra par exemple mettre à jour le "firmware" du produit si nécessaire, avec l'aide du fabricant, pour améliorer une fonctionnalité.
Précision à 800 ppm : 726 min / 874 max

Test: réalisé par nousaerons.fr
 



ARANET CO2 SENSOR (~350 €)

Notre avis : Capteur étanche permettant de mesurer le taux de CO2 à l'extérieur. C'est un produit simple et rapide à mettre en oeuvre qui communique via le protocole LORA avec une borne proposée par le même fabricant (~450 €).

Précision annoncée : 746 min / 854 max

Test : réalisé par nousaerons.fr
 


Fabriquer son détecteur

Toutes les informations pour fabriquer un détecteur de CO2 fiable sont disponibles sur nousaerons.fr/makersco2

Textes officiels et réglementations sur l'aération et la mesure du CO2

Des administrations donnent des instructions concernant l'aération (et, souvent, la mesure du taux de CO2) dans des locaux confinés, en s'appuyant notamment sur le Haut Conseil de la Santé Publique :

Covid-19 : aération, ventilation et mesure du CO2 dans les ERP - Avril 2021
C'est un texte très important qui formule des recommandations sur les bonnes partiques à suivre pour l'aération, la ventilation et la mesure du CO2 dans les locaux. Les seuils de 600 ppm pour les lieux de restauration et de 800 ppm ailleurs sont mentionnés.
Avis relatif à la mesure du dioxyde de carbone dans l'air intérieur des établissements recevant du public - 21/01/2022
C'est un texte confirmant l'intérêt de la mesure du CO2 réalisé par les usagers avec des dispositifs autonomes appelés communément "capteurs CO2".
Utilisation de micro-capteurs pour le suivi de la qualité de l'air - Mai 2022
Extrait : "la mesure du CO2 pour assurer une relative bonne qualité de l'air peut être effectuée grâce à des systèmes capteurs actuellement commercialisés, mais la sélection d'un tel instrument doit être faite avec précaution".
Foire aux questions de la Dir. Gén. des Collectivités locales du 10/12/2021 - Décembre 2021
«Toute mesure de CO2 supérieure à un seuil de 800 ppm doit conduire à agir en termes d'aération/renouvellement d'air et/ou de réduction du nombre de personnes admises dans la pièce. Au-delà de 1000 ppm, l'évacuation du local doit être proposée le temps d'une aération suffisante pour retrouver des niveaux de CO2 inférieurs à 800 ppm»
Protocole national - Novembre 2021
«Il est recommandé que toute mesure de CO2 supérieure à un seuil de 800 ppm conduise à agir en termes daération/renouvellement d'air et/ou de réduction du nombre de personnes admises dans la pièce. Au-delà de 1000 ppm, il est recommandé que l'évacuation du local soit proposée le temps d'une aération suffisante pour retrouver des niveaux de CO2 inférieurs à 800 ppm. La mesure du CO2 dans l'air doit être effectuée à des endroits significatifs de la fréquentation et à des périodes de réelle fréquentation chargée.»
Circulaire du 18 Mai 2021 et Circulaire du 19 Novembre 2021 - Autres circulaires disponibles sur cette page.
«Il convient d'aérer les locaux par une ventilation naturelle ou mécanique en état de marche (portes et/ou fenêtres ouvertes autant que possible, idéalement en permanence si les conditions le permettent et au minimum plusieurs minutes toutes les heures). Lorsque cela est possible, privilégier une ventilation de la pièce par deux points distincts (porte et fenêtre par exemple). Il est recommandé de recourir à des dispositifs de mesure du dioxyde de carbone (gaz carbonique - CO2) dans l'air (indice ICONE de confinement) afin de monitorer un renouvellement optimal de l'air : une mesure de CO2 supérieure à un seuil de 800 ppm doit conduire à agir en termes d'aération/renouvellement d'air et/ou de réduction du nombre de personnes admises dans la pièce. Au-delà de 1000 ppm, l'évacuation du local doit être proposée le temps d'une aération suffisante pour retrouver des niveaux de CO2 inférieurs à 800 ppm. La mesure du CO2 dans l'air doit être effectuée à des endroits significatifs de la fréquentation et à des périodes de réelle fréquentation chargée.»
Protocole sanitaire 2022/23 et sa fiche repère thématique "Aération et ventilation des espaces scolaires". - Juillet 2022
"L'aération fréquente des locaux est une des principales mesures collectives de réduction du risque de transmission du SARS-CoV-2 fortement recommandé dans le socle du protocole sanitaire."
Maîtrise - de la qualité de l'air intérieur dans les établissements recevant du public (ERP), dans le contexte de l'épidémie de COVID-19 - Juin 2021
«Une concentration en CO2 supérieure à un seuil de 800 ppm doit conduire dans tous les cas à ne pas occuper momentanément la salle et à agir en termes d'aération/ventilation/renouvellement d'air et/ou de réduction du nombre de personnes admises dans les locaux d'un ERP»

Articles sur l'aération

Articles sur les aérosols

Comment choisir un purificateur d'air mobile ?

Vous pouvez consulter le guide ci-dessous qui donne quelques éléments sur le choix d'un purificateur d'air et reprend des éléments de plusieurs agences de santé nationales, avec en annexe les recommandations du Ministère de l'Education Nationale. Ce guide ne saurait remplacer l'avis d'un professionnel du domaine. C'est un sujet technique nécessitant une expertise pour le diagnostic, la spécification et la mise en oeuvre d'unités de filtration.

Fiche pratique sur les purificateurs d'air


Une sélection de purificateurs mobiles pour les lieux recevant du public

Vous trouverez ci-dessous une sélection de produits dont les caractéristiques nous semblent intéressantes pour l'équipement de collectivités, notamment avec des filtres H13 et H14. Nous n'avons pas testé tous ces produits et nous nous basons uniquement sur les informations délivrées par les fabricants sur leurs sites web ou leurs documentations. Nous ne pouvons donc pas garantir l'exactitude des informations reportées.



CADR : 600 m3/h
Surface : 40 m2
Filtre : HEPA H14
Bruit : 57 dB max



CADR : jusqu'à 1600 m3/h
Surface : 107 m2
Filtre : HEPA H13 ou H14
Bruit : 63 dB max



CADR : jusqu'à 1000 m3/h
Surface : 67 m2
Filtre : HEPA H14
Bruit : 47 dB max



CADR : jusqu'à 2200 m3/h
Surface : 147 m2
Filtre : HEPA H13 ou H14
Bruit : 64 dB max





CADR : jusqu'à 3500 m3/h (pour les modèles les moins bruyants)
Surface : jusqu'à 230 m2
Filtre : HEPA H13 ou H14
Bruit : inférieur à 50 dB



Une sélection de purificateurs mobiles « grand public »

Les appareils présentés ci-dessous n'ont pas été conçus spécifiquement pour être utilisés dans le contexte de la COVID-19 et leurs performances ne peuvent rivaliser avec celle de produits plus chers (voir ci-dessus), notamment en terme de débit d'air filtré ou de niveau sonore. Toutefois les modèles retenus possèdent une filtration de niveau HEPA, à minima. Ils pourront être utilisés ponctuellement pour traiter de petits locaux difficiles à aérer ou venir en complément d'une aération naturelle qui reste le moyen le plus efficace pour renouveler l'air intérieur. Nous n'avons pas testé les performances de filtration de ces produits et nous nous basons uniquement sur les informations délivrées par les fabricants sur leurs sites web ou leurs documentations. Nous ne pouvons donc pas garantir l'exactitude des informations reportées.


XIAOMI Air Purifier 3H (de 100 à 150 €)

Caractéritiques techniques : Les + du produit :
  • Très facile d'utilisation
  • Peu encombrant
  • Filtre HEPA H13
  • Prix
Les - du produit :
  • Débit et donc surface traitée limités
  • Bruyant, entrainera une fatigue auditive au débit maximum
Nos commentaires :
  • Bien choisir le modèle 3H doté d'un filtre HEPA (modèle "Grey" haute efficacité)
  • Pour bénéficier en continu du débit maximum, il faut utiliser le mode manuel

 

Textes sur les purificateurs d'air

Ici, nous proposons des textes et articles sur la filtration de l'air comme moyen de lutte contre la COVID-19.

Avis relatif au recours à des unités mobiles de purification de l'air dans le cadre de la maîtrise de la diffusion du SARS-CoV-2 dans les espaces clos - Mai 2021
C'est un avis de référence qui donne l'état des connaissances à la date de publication, le 21 Mai 2021.
Maîtrise de la qualité de l'air intérieur dans les établissements recevant du public (ERP), dans le contexte de l'épidémie de COVID-19 - Juin 2021
C'est un texte qui, concernant l'utilisation de purificateurs, reprend en grande partie les recommandations du HCSP.


Efficacy of Portable Air Cleaners and Masking for Reducing Indoor Exposure to Simulated Exhaled SARS-CoV-2 Aerosols - Juillet 2021
"Portable HEPA air cleaners can reduce exposure to simulated SARS-CoV-2 aerosols in indoor environments, especially when combined with universal masking."


Ventilation and air conditioning during the coronavirus (COVID-19) pandemic - Aout 2021
"You can use local air cleaning and filtration units to reduce airborne transmission of aerosols where it is not possible to maintain adequate ventilation."


evaluacion del riesgo de la transmision de sars-cov-2 mediante aerosoles - Novembre 2020
"Solo cuando el espacio interior no disponga de sistemas de ventilacion natural o mecanica y su ubicacion y caracteristicas constructivas no permitan otra opcion, se puede optar por sistemas de filtrado del aire portatiles o purificadores de aire con filtros HEPA (ver Tabla 1), que reducen la concentracion de bioaerosoles."


Recommandations relatives à la ventilation des batiments hors hopital et institutions de soins pour limiter la transmission de SARS-COV-2 par voie aéroportée - Février 2021
".../... lorsque la ventilation est insuffisante dans certains locaux et qu'il n'est pas possible d'opérer une filtration au niveau central, une purification locale par filtration (appareils en « stand-alone ») peut être installée dans les locaux concernés."


Guidance on Improving Ventilation and Indoor Air Quality in Buildings amid the COVID-19 situation
"In enclosed spaces with high risk of disease transmission, portable air cleaners for localised air cleaning may be considered as an interim measure"

Articles sur la filtration de l'air

Revue Salles Propres Les épurateurs d'air : état des lieux, choix et installation - Mai 2021
C'est un article concernant les établissements de santé mais beaucoup d'éléments sont très intéressants : normes, technologies, calculs, quand et comment déployer...
Communiqué de presse sur les dispositifs anti-Covid-19 - Novembre 2020
"Ces dispositifs aspirent l'air d'un local de travail et le rejettent dans ce même local après l'avoir traité par différents procédés. Basés sur une filtration HEPA, ils peuvent diminuer la concentration de virus susceptibles d'être présents dans l'air mais ne peuvent en aucun cas se substituer aux apports d'air extérieur définis par le code du travail."

Animation, support du site et contacts

Ce site est le résultat d'une action collaborative impliquant plusieurs personnes issues de différents horizons ou groupes de réflexion. Il a été rendu possible par les réseaux sociaux. La présente page est une synthèse des informations ou propositions formulées. Ont contribué ou soutiennent l'action :

  • Alexandre Gensollen - @AlGensollen
  • Pr Antoine Flahault - Université de Genêve - @FLAHAULT
  • Pr Benoit Semin - CNRS, Laboratoire PMMH, ESPCI
  • Pr Bertrand Maury - Université Paris-Saclay
  • Caroline Hodak - @CarolineHodak
  • Dre Corinne Depagne - Pneumologue - @corinne_depagne
  • Eric Billy - Chercheur en immuno-oncologie - @EricBillyFR
  • Dr Fabien Squinazi - Haut Conseil de la Santé Publique
  • Pr François Pétrélis - CNRS, Ecole Normale Supérieure
  • Isabelle Boulanger - Professeur de lettres modernes, contribue à des actions de prévention COVID-19
  • Dre Hélène Rossinot - @helenerossinot
  • Pr Jean-Louis Roubaty - Haut Conseil de la Santé Publique, Université de Paris, Victoria University Melbourne
  • Pr Jean-Michel Courty - Sorbonne Université - @jmcourty
  • Pascal Morenton - Université Paris-Saclay - @PascalMorenton
  • Dr Yvon Le Flohic - @DrGomi

Concepteurs du guide destiné aux maires et aux collectivités locales :

  • Pierrick Grimon
  • Gireg Maury
  • Olivier Nachin

Nous échangeons avec d'autres groupes de travail en France ou à l'international qui contribuent à la réalisation des ressources proposées :

Nous échangeons avec des structures régionales ou nationales pour ajuster les contennus ou favoriser la diffusion de l'information et notamment :

Pour nous contacter ou suivre l'actualité du site :